AGOSTINHO RODRIGUES

Avant le XVe siècle, les hommes situaient souvent l'enfer après l'horizon.
On pensait alors les océans peuplés de monstres dévoreurs de navires.
Cela n'empêcha pas les portugais, poussés par la soif de la découverte, de partir sur des mers inconnues...
Je ne suis ni Fernando de Magalhães (Magellan), ni Vasco da Gama mais je prendrai un réel plaisir à vous enseigner les joies de la navigation.

Agostinho

 

TOP